Cuit

Grand soleil la semaine dernière sur Londres, où se déroulait le traditionnel Shell Eco Marathon Européen. Chaleur étouffante dans les tentes allouées à chaque équipe, soleil piquant à l’extérieur, les zones d’ombre étaient rares et l’huile solaire a coulé à flots !

Heureusement, EcoMOTION 8 ne nous a pas donné trop de travail. Bien que le châssis, la coque et toutes les liaisons mécaniques soient nouvelles, aucun gros problème à signaler, le travail de l’année a bien porté ses fruits, et c’est avec un proto plutôt fiable et bien fini que nous avons entamé la semaine de compétition.

Contrôle technique passé le mardi sans aucun problème, avec une première bonne nouvelle : sur la balance, EM8, prêt à rouler, est sous la barre des 29 kilos !

Le programme de la suite : essais mercredi et jeudi puis quatre runs à réaliser vendredi, samedi et dimanche.

On ne va pas tourner autour du pot, le résultat final ne sera pas à la hauteur. Nous terminerons la semaine avec 1136 km/l, à la septième place de la catégorie moteur thermique.

Si on compare avec le résultat de 2017, c’est plutôt maigre puisque nous avions réalisé alors plus de 1400 km/l, ce qui nous avait placés quatrièmes de notre catégorie. Pour être complet, signalons que le circuit a changé cette année, plus court et tortueux que celui de l’année dernière.

En analysant les choses, notre manque de performance n’est pas tellement dû au prototype lui-même, mais plutôt à son exploitation à Londres, aux essais et pendant les runs. En fait, nous n’avons jamais réussi à faire un run « correct », et voici pourquoi.

Les essais servent principalement au pilote à découvrir le circuit, et élaborer sa stratégie de course (c’est-à-dire où démarrer, depuis quelle vitesse et jusqu’à quelle vitesse).

Nos deux premières sorties en essais (mercredi) se sont soldées par une panne, due à une mauvaise isolation électrique du boîtier qui recouvre le moteur. Ce boîtier n’avait encore jamais été utilisé pendant nos différents essais, nous avons découvert le problème au mauvais moment.

Jeudi, la troisième et la quatrième séance d’essais se sont mieux passées, mais elles n’ont pas encore suffi à déterminer une bonne stratégie de course.

Vendredi, un élément de la direction se bloque, et nous devons jeter l’éponge pendant notre premier run.

Le lendemain, samedi matin, nous réussissons à valider le 2eme run mais le résultat (1136 km/l), devrait pouvoir être amélioré car cette tentative a plus servi de séance d’essai complémentaire qu’autre chose. Samedi après-midi, nous avons droit à un 3eme run, mais nous le gaspillons : bouchon de réservoir insuffisamment serré, donc chute de pression d’air, donc panne.

Et dimanche, pendant le quatrième et dernier run, Sarah doit freiner à plusieurs reprises (drapeau jaune, trop de trafic sur la piste, …). C’est cuit, nous n’améliorons finalement pas.

Le bilan est néanmoins plus que positif : EM8 fonctionne bien, c’est le résultat d’un très bon travail tout au long de l’année. Quant aux problèmes rencontrés pendant la compétition, ils révèlent des points sur lesquels nous devrons encore progresser. Plus de rigueur dans les tests avant le déplacement, éliminer toute source de panne potentielle, plus d’efficacité dans l’élaboration de la stratégie de course, mieux gérer le trafic pendant les runs … Il y aura du pain sur la planche !

Merci à Lejeune Motosport et à la maison de la formation de la Province de Liège pour l’aide logistique. Merci à Charles Edouard et Pierre Julien pour leurs visites, et bon rétablissement à Isabel qui n’a pu venir. Courage et bon rétablissement également à Miguel Angel Oliva Meyer de l’équipe UMH, rendez-vous au SEM 2019 !

Publié dans Compétition, Compte rendu | Laisser un commentaire

Mini reportage d’une équipe de RTC- TELELIEGE

Alors que nous mettions la main aux tout derniers détails le weekend dernier, nous avons reçu la visite de RTC qui a filmé un petit reportage, vous pouvez découvrir ici : https://www.rtc.be/video/info/environnement/deux-equipes-liegeoises-au-shell-eco-marathon-a-londres-_1498964_325.html

Merci à eux !

Publié dans Compte rendu, Médias | Tagué , | Laisser un commentaire

Derniers préparatifs, dernier essai avant le grand départ !

La fin des examens a été la bienvenue pour tout le monde, et en particulier pour l’équipe EcoMOTION qui a pu terminer la préparation d’EM8.

Parmi les derniers travaux importants, citons :

  • La réalisation d’une verrière thermoformée avec l’aide de Lillo Trovato et du campus automobile de Francorchamps (Gros challenge ! J )
  • Le nickasilage du cylindre moteur par notre partenaire Revaltec
  • Le polissage de la coque avec l’aide de Raymundo
  • La déco, réalisée par le CTA de Flémalle, merci Mr Van Brabant !

Dans la foulée, le vélodrome d’Alleur nous a accueillis pour une dernière séance d’essais (Merci Mr Di Bartoloméo et Mr Frenay !)

Tout s’est bien passé, nous avons noté quelques points d’amélioration sur lesquels nous travaillons ce weekend.

A cette occasion, nous avons reçu la sympathique visite d’Olivier Arnould, l’animateur radio, pour une petite séance photos (https://www.facebook.com/oliradio/photos/pcb.1766429450110538/1766429396777210/?type=3&theater )

Demain, cap sur Londres !

Publié dans Compte rendu | Tagué , , | Laisser un commentaire

Présentation d’EcoMOTION 8

Le 15 mai dernier avait lieu la présentation d’EcoMOTION 8 à ses partenaires.

Pour l’occasion, toutes les générations successives des équipes depuis la naissance du projet avaient également été invitées à venir voir le résultat de la compilation de leurs travaux.

Le journaliste Jean Marc Hardy (L’avenir), Isabel (pilote EM un à cinq) et sarah ont retracé l’histoire d’EcoMOTION.

Leur présentation s’est achevée avec l’intervention à distance de Médhi, notre premier team leader, qui travaille maintenant en tant qu’ingénieur piste sur (presque : ) ) tous les circuits de la planète pour le compte d’AER, un motoriste Anglais.

Sarah s’est offert ensuite quelques tours de l’agora du campus 2000 en guise de démonstration, et tout le monde s’est retrouvé pour partager le traditionnel drink.

Merci à tous nos partenaires, à Jean Marc Hardy, à tous les

membres des équipes qui avaient pu se libérer, au campus 2000 pour son accueil et à l’équipe communication de notre Haute Ecole de la Province de Liège !

Publié dans Compte rendu, Partenariat | Laisser un commentaire

Merci au TechnoCampus !

Le centre de compétences, représenté par Monsieur Michael Robas, nous a bien aidés, en réalisant pour nous les porte moyeu et leurs supports d’EcoMOTION8.

Les pièces sont splendides, et ce sont pour ainsi dire les (presque : ) ) dernières qui nous étaient nécessaire pour procéder à l’assemblage.

Encore un grand Merci à Mr Robas, et à Mr Stas, pour la livraison !

Publié dans Partenariat, Technique | Tagué | Laisser un commentaire

Formation découpe au jet d’eau au CTA de Marche en Famenne

Monsieur Meeusen nous a accueillis pendant les vacances de Pâques pour une formation à la découpe au jet d’eau.

Nous en avons profité pour faire quelques pièces comme, entre-autres :

– le support moteur

– des couronnes de transmission

– des boîtiers en aluminium

Mais également un outil révolutionnaire que Nathan va bientôt faire breveter

Un grand merci à Monsieur Meeusen, et au CTA, pour leur aide !

Publié dans Partenariat, Technique | Tagué , | Laisser un commentaire

Les capots de roues d’EcoMOTION 8

Une des nouveautés dans le dessin de la nouvelle coque d’EcoMOTION 8 consiste à enfermer les roues avant dans des capots qui accompagnent les roues dans leur mouvement en virage. La carrosserie elle-même étant découpée pour laisser ce mouvement se faire librement. Un petit dessin vaut mieux qu’un long discours, ci-dessous la position des roues en virage avec cette nouvelle solution : on voit bien les « wheel fairings » dans lesquels sont enfermées les roues pivoter dans la coque.

Pourquoi  ce choix ?

Généralement, comme c’était le cas avec nos précédents prototypes à direction avant, les roues pivotent à l’intérieur de la carrosserie, ce qui a tendance à rendre la coque très large au niveau des passages de roues, et donc augmenter la surface frontale, ce qui n’est pas terrible du tout par rapport à la traînée aérodynamique.

En optant pour cette solution, nous réduisons la surface frontale en ligne droite, et elle n’augmente d’elle-même que quand c’est nécessaire, lorsque le pilote braque, c’est-à-dire principalement en virage.

Deux autres paramètres nous ont poussés à travailler sur la base de cette idée :

  1. Le règlement du Shell Eco Marathon impose un rayon de braquage minimum de huit mètres. Cette valeur de braquage n’est pratiquement jamais atteinte dans la réalité. Le plus serré des virages du circuit 2018 correspondra à un rayon de braquage d’environ 16 mètres. Ce qui revient à dire qu’une coque dessinée pour englober les roues en permanence doit être exagérément large pour satisfaire à une situation qui n’est jamais rencontrée sur le circuit.
  2. La vitesse de passage en virage est la plupart du temps relativement lente, or la traînée est proportionnelle au carré de la vitesse. Donc EcoMOTION 8 n’offrira une surface supérieure que lorsqu’elle sera moins pénalisante.

Assez de blabla, passons à la fabrication !

Ces capots ont bien entendu été réalisés en fibre de carbone, chez notre partenaire, le Campus Automobile de Francorchamps.

Ils doivent être suffisamment rigides pour ne pas venir en contact avec la roue ou le pneu, c’est pourquoi nous avons opté pour une structure de type « sandwich » avec une armature en mousse de PU enfermée dans du carbone.

Les quatre moules (Extérieur/Intérieur gauche, Extérieur/Intérieur droit) ont été usinés par notre partenaire http://www.design-stone.com dans des panneaux de MDF. On voit ci-dessous les deux moules extérieurs.

Les renforts en mousse en forme d’étoile ont été façonnés sur mesure

Le tissu de carbone découpé

Et le tout a pu être positionné sur les moules

Et mis sous vide

Le démoulage n’a pas été simple, nous aurions probablement dû mettre un peu plus de dépouille

Mais finalement, si les moules ont un peu souffert, les pièces sont impeccables

Félicitations à toute l’équipe, un grand merci à nos partenaires Design Stone, Lejeune Motosport, et Lillo Trovato du Campus Automobile de Francorchamps qui n’a pas hésité à travailler avec nous le weekend pour nous permettre de tenir nos délais plutôt serrés !

A bientôt pour le montage d’EcoMOTION 8 !

Publié dans Partenariat, Technique | Tagué , | 2 commentaires