Courir après le temps

Tout s’est enchaîné très rapidement depuis notre dernier article. Confrontés à un problème majeur de livraison du modèle sur lequel nous avions prévu de mouler la carrosserie du proto, nous avons dû fabriquer une carrosserie provisoire afin de respecter le règlement de la compétition.

Une perte de temps et d’énergie énorme, dont nous nous serions volontiers passés puisque nous courrions déjà derrière le temps depuis plusieurs semaines. Il a fallu affronter d’autres imprévus de dernière minute, comme un début d’incendie du circuit électrique, trouver la raison d’une instabilité chronique du proto, faire le forcing, travailler ce dernier mois 7 jours sur 7, dormir environ 5 heures par nuit,  ,  sauter des repas pour finalement parvenir à charger la camionnette Lejeune Motosport mardi dernier, et foncer vers Lausitz, où avait lieu le Shell EcoMarathon, première sortie en compétition du proto !

Cet article a été publié dans Compte rendu. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s