Créativité accélérée !

Au delà de la compétition, EcoMOTION se veut avant tout un outil pédagogique à la disposition des enseignants de la Haute Ecole de la Province de Liège. Cette année encore, leurs étudiants auront à concevoir et concrétiser des évolutions du prototype actuel.

Par exemple les bacheliers Electromécanique auront 3 petits mois à leur disposition pour apporter de profondes modifications au châssis et au moteur. Autant dire que les délais sont d’emblée très serrés et qu’il est nécessaire pour eux « d’entrer » le plus rapidement possible dans leur projet.

Rencontré lors de la journée de la créativité en septembre dernier, Monsieur Philippe Packu, coach en créativité, a très gentiment offert à la section de lui faire découvrir la technique du « Mind Mapping » afin d’aider les étudiants à générer des idées, à les évaluer, en faire le tri et conduire leur réalisation. Concrètement, ils ont tout d’abord découvert les quelques règles de bases qui caractérisent les « Mind Maps » et ont collaboré à la réalisation d’une première carte mentale illustrant les différentes applications à mettre en œuvre et les équipes en charge.

Ensuite, Monsieur Packu a développé certaines notions concernant les différents modes de réflexion. Ceci devrait nous permettre d’analyser et de solutionner les problèmes de manière proactive et efficace, en évitant les pièges issus de jugements précoces, de réactions émotionnelles ou d’excès de confiance. Si nous sommes capables de déterminer quel est le mode qui nous habite à un instant donné et que nous sommes capables de l’adapter en fonction de celui qui est exigé par le contexte ou la tâche à réaliser, nous serons plus créatifs et plus efficaces.

Dans la troisième et dernière partie du cours, les étudiants ont appris une technique d’analyse de problème. En effet, la première condition pour pouvoir élaborer des solutions créatives et innovantes est de bien poser le problème. Cette méthode d’analyse, appelée en anglais 5W+1H, est particulièrement adaptée au challenge qui attend les étudiants et à la technique du « Mind Mapping » découverte un peu plus tôt. Elle devrait permettre de récolter, structurer et analyser, dès les premiers instants ainsi qu’à d’autres moments du projet, les éléments clés qui détermineront les choix effectués dans chacune des applications.

L’avenir nous apprendra si l’expérience porte ses fruits. Une chose est sûre: cette formation nous permet déjà de mieux classer nos idées et nous servira d’outil d’analyse tout au long du projet!

Un grand merci à Philippe Packu pour son intervention. N’hésitez pas à visiter son site http://www.drawmeanidea.com/ consacré aux cartes mentales et à leur importance dans l’apprentissage scolaire ou toute autre activité cérébrale du quotidien.

Cet article a été publié dans Compte rendu, Partenariat, Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s