Test concluant !

A la recherche de meilleures performances, il était temps pour l’équipe EcoMOTION de passer aux matériaux composites afin d’encore progresser !

Après une étude menée  par une partie des étudiants de BAC 3 en Electromécanique, les roues avant du prototype vont subir un lifting carbone. C’est ainsi que Thomas, étudiant en dernière année de bachelier en Electromécanique, a passé quatre semaines au Campus Automobile de Spa Francorchamps pour être formé à l’atelier composite aux cotés du formateur Lillo qui, notamment, nous avait déjà aidés à concevoir notre nouvelle coque en carbone.
Avant de se lancer tête baissée dans la construction des deux roues avant, il était nécessaire pour nous de connaître les propriétés mécaniques du carbone et de la résine époxy que nous allons utiliser! Pour ce faire, nous avons reçu l’aide de Sirris chez qui Thomas a pu élaborer, à l’aide de Madame Schoumaker, plusieurs essais de traction sur des éprouvettes basées d’une part sur le carbone fourni par le campus et d’autre part sur celui de notre autre partenaire, Techspace Aero.
Sur base de ces nouvelles informations, une jante « test » a vu le jour grâce notamment aux conseils de Monsieur Garray, de Sirris, concernant l’orientation des plis carbones, de Lillo et avec l’aide de David, Marcel et Marc , les stagiaires qu’il forme au Campus.

En plus de l’aide de ces partenaires du projet, nous avons également reçu de très intéressantes informations de la part d’autres cncurrents. Et pas des moindres, puisqu’Yvain et Gauthier, étudiants à l’INSA de Toulouse, membres de l’équipe TIM, qui détient actuellement le record du monde des protos alimentés au Bio Ethanol, n’ont pas été avarres de leurs conseils! Très sympa! (http://www.timupsinsa.com/)

Ce premier test devait nous permettre de valider notre manière de travailler concernant la fabrication de la jante.
Cette jante a ensuite été ramenée à la Haute Ecole pour être démoulée.
Malheureusement, nous avons été contraints de disquer la jante alu qui nous a servi de moule pour extraire la pièce en carbone. 
Tant bien que mal, Mathieu, étudiant en BAC 2 Electromécanique a réussi à sortir la jante carbone d’une seule pièce. Ce qui nous permis de lui appliquer 5 bars de pression à sans qu’elle ne se déforme ni  ne casse !
Un grand merci à Lillo (Campus Automobile), Madame Francine Schoumaker (Sirris), Monsieur Didier Garray, à l’équipe de Monsieur Schuster (Département composite de Techspace Aero), à Yvain et Gauthier pour leur aide et leurs conseils précieux ainsi qu’à Marcel pour le soudage des équerres sur la jante qui a servi de moule!

Cet article a été publié dans Partenariat, Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s