La direction

Afin de garantir une direction suffisamment rigide pour être précise tout en restant aussi légère que possible, nous avons choisi d’utiliser des tringles en aluminium. Des leviers de direction fixés sur le châssis (comme sur un cuistax) transmettent leur mouvement via ces tringles à la roue arrière.

Pour ce faire, on utilise des rotules sur chaque extrémité de la tringle :
L’une est reliée au levier de direction.

 

 

 

L’autre est reliée au bras oscillant par l’intermédiaire du support du moteur. Il y a donc une tringle fixée de chaque côté du support, chacune à la même distance par rapport à l’axe de symétrie central de celui-ci.
L’ensemble du système de direction assure un angle de braquage de 6°, ce qui est suffisant pour concourir sur le circuit Eurospeedway de Lausitz.

Cet article a été publié dans Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s