La commande d’allumage

Le boitier électronique utilisé dans notre prototype permet notamment la gestion du moment d’injection et d’allumage. Afin que celui-ci puisse agir à un instant précis, un point de repère lui indiquant la position du piston dans le cylindre ainsi que la vitesse de rotation sont nécessaires. Généralement, ce repère est le point mort haut du moteur ou un angle vilebrequin de celui-ci. Nous avons décidé de mesurer cette information via un capteur hall délivrant un courant lorsqu’il subit une variation de flux magnétique créée par le passage d’un aimant. Nous avons donc réalisé un disque en aluminium solidaire du vilebrequin et intégrant un aimant positionné au PMH. Le capteur sera fixé par collage sur le carter moteur. La solution ne nécessitant aucun usinage sur le moteur, nous gardons une grande flexibilité en cas de problèmes !

Cet article a été publié dans Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s