La Batterie



A l’image de l’automobile actuelle, notre prototype n’échappe pas à « l’électronisation » des organes de gestion moteur. Parmi les standards électroniques et électromécaniques embarqués  nous retrouvons un boitier électronique gérant l’allumage et l’injection, un ensemble de capteurs, un injecteur, un démarreur, … La nécessité en énergie électrique est donc primordiale ! Afin de rester à la pointe de la technologie, nous avons opté pour la technologie Lithium Polymère. Le Lipo possède pas mal d’avantages situés principalement au niveau de son encombrement dimensionnel  (145x49x26 mm) et de son faible poids (412 g). D’une tension nominale de 11.1 volt pour une capacité de 5000 mAh, la batterie tolère un courant de décharge de 20 fois sa capacité (100 A) ainsi qu’un courant de pic de 150 A pendant 10 secondes.
Néanmoins, la lipo possède un désavantage: elle résiste très mal aux décharges profondes et peu présenter certains risques dans cette configuration. Afin de les éviter, nous avons fait l’acquisition d’un contrôleur permettant au pilote de connaître à chaque instant la tension de chacun des éléments.

Cet article a été publié dans Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s