Visite au Belgian EcoMarathon…

Le 3 Avril dernier avait lieu la première manche du championnat de Belgique, à Rebecq. Mathieu et Guillaume, étudiants de 1ere année sont allés observer nos futurs concurrents , voici leur compte rendu :

Nous sommes arrivés au vélodrome afin d’assister à la première manche du Championnat Eco Marathons – Wallonie. Il y avait beaucoup d’activité dans les stands des équipes, sous les tonnelles les managers s’affairaient à peaufiner les réglages de leurs machines. En effet, la mécanique de ce genre d’engins est parfois tellement capricieuse qu’il faut être sur le pied de guerre pour que les machines puissent prendre le départ. Certains resteront sur place… Le départ étant donné, afin de ne pas tomber dans les embouteillages, les participants ont trente secondes pour se lancer sur la piste. Nous aurons l’occasion de remarquer que ces trente secondes  servent aussi à sauver certains concurrents d’un démarrage raté !

Moteur à plein régime pour le lancement, les moteurs sont arrêtés volontairement  après quelques secondes : les véhicules  se laissent aller en roue libre, emportés par leur inertie, afin d’économiser la moindre goutte de carburant. Le mode de consommation minimale étant … de couper le moteur. Généralement le pilote arrive à se laisser rouler pendant un tour complet sans redémarrer, mais attention au règlement : il ne faut pas se retrouver en dessous de la barre des 30 Km/h de moyenne sur un tour.

Certains protos ne feront que quelques tours, mais ce n’est qu’un début, le perfectionnement et la révision feront évoluer la bête au fil des courses. Pour ceux qui bénéficient de l’expérience, les tours s’enchainent. Dans cette manche, le score s’établira à plus de 700 Km avec l’équivalent d’un litre d’essence dans la catégorie des moteurs thermiques. Mais au niveau électrique, on constate des distances beaucoup plus grandes: avec l’équivalent énergétique du litre d’essence, le meilleur fera plus de 1900 km.
Ce « spectacle » nous aura permis de croire en une évolution positive de la consommation des véhicules à venir. Avec l’impression que cela ne concerne que le cercle fort restreint des personnes intéressées, au vu du peu de spectateurs présents.
Mathieu De Prez
Guillaume Biset

Cet article a été publié dans Compte rendu, Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s