Maquette du châssis

 

 

 

 

Jusqu’à présent, tout le travail de conception avait été réalisé en CAO, par modélisation volumique.

Afin d’obtenir une surface frontale minimale, nécessaire à une bonne pénétration dans l’air, il est particulièrement important de « soigner » la position du pilote dans le prototype. Il doit être allongé au maximum, tout en respectant les contraintes du règlement en ce qui concerne la visibilité.

Afin de valider la position du pilote tout en nous approchant au plus près des limites de ce règlement, nous avons décidé de fabriquer une maquette en bois, à l’échelle 1:1, de notre châssis.

Cet article a été publié dans Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s