Après la pluie…

Après avoir travaillé d’arrache pied les dernières semaines pour finaliser la mise au point d’EcoMOTION3, toute l’équipe mettait le cap la semaine dernière sur Rotterdam où avait lieu la manche Européenne du Shell Eco Marathon.

Au programme, le contrôle technique, 3 séances d’essais libres suivies de 4 runs au cours desquels les 200 équipes présentes sur place allaient tenter d’établir leur meilleur score.

Autant annoncer directement la couleur: cela n’a, une nouvelle fois, pas été simple!

Tout d’abord une météo complètement pourrie contraignait les organisateurs à annuler les deux dernières séances d’essais. Avec raison, nos protos ne sont pas vraiment amphibies, et sans essuie glace, la visibilité était tout simplement nulle sous la pluie.

De notre côté, ce n’était guère plus brillant: au contrôle technique on nous demandait de revoir note alimentation électrique par batteries, incompatible avec la lettre du règlement, mais aussi le matériau des petites fenêtres translucides de la cloison qui sépare le pilote du compartiment moteur. Un supplément de boulot dont on se serait bien passés et qui nous faisait louper le premier (et seul) essai libre.

Mais ce n’était pas tout. A court de roulage, le proto nous laissait découvrir petit à petit ses lacunes en terme de préparation: problèmes électriques divers, géométrie de direction trop « agressive » qui rendait le pilotage beaucoup trop délicat, problèmes d’accélérateur, de frein arrière, d’interférences entre la coque et les roues

.

Un énorme travail de fiabilisation devait se faire sur place, parfois tard dans la nuit, et ponctué de petits essais sur le parking pour valider les modifications.

Après la suppression des 2 derniers essais libres, c’est la première manche de runs qui passait à la trappe. Il nous allait donc falloir valider 4 runs sur les 2 dernières séances prévues, pour autant qu’elles puissent avoir lieu. Bref, vendredi soir, après 3 jours passés sur place, nous n’avions pas encore fait un tour de piste!

Isabel allait devoir commencer son premier run du samedi dans l’inconnu. Elle parvenait tant bien que mal à le clôturer avec un résultat de 478km/l, malgré l’écran d’affichage des vitesses qui refusait de fonctionner après 2 tours!

Une deuxième tentative termine la journée du samedi : 600 km/l. La carrosserie frotte de partout. Pas bien : )

Pendant qu’une partie de l’équipe va défendre (avec brio!) l’honneur Liégeois dans un concours d’à fond face à nos amis de l’Ecam, les autres essaient de trouver une solution à ces frottements intempestifs. Encore une nuit trop courte…

Dimanche, dernière journée de compétition, première journée sans pluie! il nous reste très peu de temps pour aligner les 3eme et 4eme tentatives. De nouveau problème d’affichage des vitesses lors de la 3eme. Isabel réalise 800km/l, mais elle est furax!

Le temps de réagir sur ce $*#@^%µ d’écran, elle repart pour le dernier run, qu’elle termine pour la première fois sans encombre: 1060 km/l, en dépit de vitesses minimum et maximum plus que basiques.

Nous améliorons donc in extrémis notre résultat de l’an dernier. Mais le proto vaut mieux que ça. Ce dernier run aurait idéalement dû être celui du premier essai, ce qui nous aurait permis d’affiner la tactique de course, primordiale pour faire un bon résultat.

Ce n’est que partie remise: rendez-vous le weekend des 29 et 30 juin pour le Belgian Eco Marathon, à Rochefort !

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Cet article a été publié dans Compétition, Compte rendu. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Après la pluie…

  1. Fred dit :

    Une semaine incroyable et un fabuleux record de 1060 km/l.
    Félicitation à Pierre Louys et aux étudiants pour le boulot accomplit.

    Si je ne me trompe pas, nous sommes 12ième au classement général moteurs thermiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s