Avancement du système d’acquisition de données

La conception du système d’acquisition touche maintenant à sa fin. Le module embarqué permettra de mesurer la vitesse, la distance parcourue, le temps de parcours, l’accélération longitudinale et latérale ainsi que la position gps.
Ce système a été conçu de manière à être évolutif, léger, peu consommateur d’énergie et performant. Le module est basé sur un OS Linux « patché » en temps réel de manière à assurer la rapidité d’acquisitions des informations provenant des divers capteurs installés sur le proto. Il a été choisi pour ses nombreuses possibilités de communication et  d’interfaçage avec les capteurs sur le marché.

La mesure de la vitesse est basée sur un capteur à effet Hall associé à un aimant permanent fixé sur la roue.  Ce capteur délivre un signal numérique TOR dont la fréquence sera mémorisée dans le module. Ceci permettra donc de calculer la vitesse de la voiture ainsi que la distance parcourue.
Ce capteur est de la norme NEMA 3R, ce qui permettra de résister à toute projection d’eau susceptible d’arriver par temps pluvieux.
Un système de montage nous permet de régler la distance capteur-aimant à 3mm.

La mesure de l’accélération est basée sur un accéléromètre analogique 2 axes permettant de mesurer une valeur maximale de 1,7 g avec une résolution de 1mg. Sa consommation est de seulement 700 µA.

 

Le besoin d’organiser les données par tour effectué nous a poussés à installer un GPS qui nous permettra de capter la notion de tour effectué à l’aide de la latitude et de la longitude de la ligne d’arrivée. Ces données pourraient également être utilisées par la suite de manière à effectuer un « mapping » du circuit.

Le protocole utilisé par le GPS pour envoyer ses trames est le protocole standard NMEA. La communication avec le système embarqué se fait via USB.

 

 

L’alimentation du système est réalisée à l’aide d’une batterie Lipo de petite taille. Le choix des différents circuits en fonction de leur niveau de consommation nous a permis d’obtenir une autonomie du système de 4 heures (en prenant une bonne marge)avec une batterie de 11.1 V 800 mAh, ce qui est largement suffisant compte tenu de la durée des essais et de la course.
Un système d’allumage et de coupure de l’alimentation à l’aide d’une clef permettra de couper le système lors de la rentrée au stand et donc de prolonger l’autonomie du système.
L’application de calcul et d’analyse des données se fera sur PC après téléchargement des données via USB.  Celle-ci  sera portable sur différentes plateformes telles que Windows ou Linux.
L’application permettra entre autres l’affichage de courbes par tour en fonction du temps ou de la distance parcourue ainsi qu’une possibilité de zoom permettant l’affichage de données détaillées.

Cet article a été publié dans Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s