Présentation du banc d’essai

Afin de tirer le meilleur parti du moteur, il est nécessaire de le faire tourner sur un banc d’essai, qui permet de prendre toute une série de mesures (vitesse, couple, consommation, puissance,…). C’est dans ce but qu’une nouvelle équipe, constituée d’étudiants en sciences industrielles de l’Isil est venue s’ajouter au projet. Cette équipe, qui rassemble Romain Schreuer, Pierre Cuijvers, François Hansen et Pierre Bialas (tous les quatre de la même classe de troisième bachelier), a pour objectif de concevoir et réaliser un banc d’essai. En fait, le cahier des charges est double : premièrement, il s’agit d’apporter le plus rapidement possible une solution pour optimiser le moteur, car les délais sont très courts ; et deuxièmement, il faut prévoir un banc avec des possibilités d’évolution pour les années futures. C’est pourquoi les étudiants se sont basés sur un banc existant qu’ils vont adapter pour le projet. Actuellement, la phase de design est déjà bien avancée et le montage va bientôt commencer. Techniquement, une génératrice DC fera office de frein pour mettre le moteur en charge. Et c’est en mesurant les grandeurs produites par la génératrice, et en les comparant à des valeurs prises lors de mesures d’étalonnage, qu’ils pourront déduire les caractéristiques du moteur (puissance, couple, …).

Un renfort qui tombe au bon moment !

Cet article a été publié dans Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s